Minéraux-Lithothérapie-Radiesthésie.

Venez échanger vos expériences et poser vos questions sur la lithothérapie et la radiesthésie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Campagne électorale aux frais du contribuable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1060
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Campagne électorale aux frais du contribuable.   Mer 15 Nov - 11:36

Un ministre de l'intérieur en visite officielle en Algérie ???
Peut-être que Douste-Blazy était trop occupé au Soudan, quel brave gars ce Sarko, toujours prêt à rendre service... Ou alors c'est pour sa campagne électorale, c'est bizarre quand même c'est payé avec nos impôts, pourtant tous les contribuables ne sont pas inscrits à l'UMP...

Le monde 13/11/06

Nicolas Sarkozy est arrivé lundi 13 novembre à Alger pour une visite de deux jours, durant lesquels la question des flux migratoires devrait être au cœur des discussions. Accueilli à l'aéroport par son homologue algérien, Yazid Zerhouni, le ministre de l'intérieur a déclaré être venu "en ami", ajoutant : "Les relations entre l'Algérie et la France sont extrêmement importantes. Nous devons parler dans un climat de confiance et d'amitié". Il devait rencontrer dans la journée le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem, puis s'entretenir, mardi, avec le président Abdelaziz Bouteflika.

M. Sarkozy a indiqué à la presse avoir préparé cette visite avec le président Jacques Chirac. Mais les observateurs s'attendaient à ce que le probable candidat à l'élection présidentielle pèse ses déclarations à l'aune des impératifs électoraux français. Il pourrait ainsi annoncer un assouplissement des procédures de délivrance des visas de séjour en France, une initiative qui serait bien accueillie par le million d'électeurs français d'origine algérienne. Les visas sont actuellement soumis à une procédure de "consultation" préalable exigée par les partenaires de la France dans l'espace Schengen. Cette formalité est qualifiée par Alger de"discriminatoire", car elle ne s'applique ni à la Tunisie ni au Maroc.

RELATIONS TENDUES

Mais cette possible bonne nouvelle était relativement éclipsée, lundi, dans une presse algérienne fâchée par la question coloniale, pomme de discorde entre les deux pays. Le journal gouvernemental El-Moudjahid reléguait l'annonce de la visite de Nicolas Sarkozy dans les pages intérieures, tandis que La Tribune réclamait "que la France reconnaisse ses crimes coloniaux".

La polémique, lancée par une proposition de loi relative au "rôle positif" de la colonisation, avait entraîné en 2005 le report sine die d'un traité d'amitié entre la France et l'Algérie. Le chef du gouvernement algérien a encore exigé, dimanche, que " la France reconnaisse les crimes commis en Algérie" sous la colonisation. Les exigences algériennes sont "consternantes" , a répliqué le même jour Gérard Longuet, conseiller politique de Nicolas Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opaline.bbfr.net
 
Campagne électorale aux frais du contribuable.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promesses tenues !
» Texte latin sur le forum et les élections
» perles de campagne électorale
» Mémoires de Napoléon Bonaparte Tome I : La campagne d'Italie
» Campagne de 1805

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minéraux-Lithothérapie-Radiesthésie. :: Société. :: On nous mène en bateau.-
Sauter vers: